oreille

OREILLE. s. f. L'organe de l'oüye. La nature nous a donné deux oreilles. l'oreille droite. l'oreille gauche. le timpan de l'oreille. le trou de l'oreille. il a l'oreille subtile, l'oreille fine. il a l'oreille dure, une dureté d'oreille. il a un bruit d'oreille. bourdonnement d'oreille. il a un tintouin dans l'oreille. parler à l'oreille. dire un mot à l'oreille. bonne oreille. mauvaise oreille. parlez- luy du costé de sa bonne oreille. je n'ay pas l'oreille accoustumée, l'oreille faite à cette musique, à ce ton-là. mes oreilles ne sont pas accoustumées à ce grand bruit.
On dit, qu'Une chose chatoüille, flate, remplit, charme l'oreille, pour dire, qu'Elle fait plaisir à entendre. Et l'on dit dans un sens contraire, qu'Une chose blesse, offense, choque, escorche l'oreille.
On dit, en termes de musique & de danse, qu'Un homme a l'oreille juste, l'oreille bonne, qu'il a de l'oreille, pour dire, qu'Il danse en cadence, ou qu'il entend avec justesse les accords, les mouvements & les mesures de la musique. Et l'on dit dans un sens contraire, qu'Il a l'oreille mauvaise, qu'il n'a point d'oreille. il ne dansera jamais bien, il n'a point d'oreille.
On dit figur. qu'Un homme a les oreilles délicates, pour dire, qu'Il se fasche aisément, qu'il se choque des moindres choses qu'on luy dit. Qu'Il a les oreilles chastes, pour dire, qu'Il ne peur souffrir des paroles deshonnestes, ou qui puissent blesser tant soit peu la pudeur. Et fig. & bass. Avoir du tintouin dans les oreilles, pour dire, Avoir des inquietudes de quelque affaire.
On dit, Prester l'oreille, pour dire, Estre attentif, escouter favorablement. Prestez-moy l'oreille. prestez l'oreille aux discours que je vous fais. il ne faut pas prester l'oreille aux calomniateurs, à la calomnie.
On dit fig. qu'Un Juge aprés avoir écouté une partie, doit garder une oreille pour l'autre partie, pour dire, qu'il ne doit pas se laisser prevenir par ceux qui luy parlent les premiers.
On dit fig. qu'Une personne n'a point d'oreille pour quelque chose qu'on luy demande, pour dire, qu'Absolument il ne veut pas la faire. Ne luy parlez point de restituer, il n'a point d'oreilles pour cela. Et fig. & prov. que Ventre affamé n'a point d'oreilles, pour dire, qu'Un homme qui a faim n'a point d'attention à ce qu'on luy dit.
On dit, qu'Une chose vient aux oreilles de quelqu'un, pour dire, qu'Il en entend parler. Si cela vient une fois aux oreilles du Prince. Et fig. & prov. qu'Un homme a les oreilles battuës, rebattuës de quelque chose, pour dire, qu'On en a si souvent oüy parler, qu'on en est ennuyé. Je n'ay les oreilles battuës d'autre chose. on a les oreilles si rebattuës de cette question. Et on dit, d'Une personne qui ne se soucie point de retenir ce qu'on luy dit. Cela luy entre par une oreille & luy sort par l'autre.
On dit fig. Fermer l'oreille à quelque discours, pour dire, Ne vouloir pas l'escouter. Et, Faire la sourde oreille, pour dire, Faire semblant de ne pas entendre ce qu'on nous dit, & n'y avoir point d'esgard. Et on dit encore figur. d'Un homme qui commence à escouter favorablement une proposition par le motif de quelque interest, qu'Il ouvre les oreilles, qu'on luy a fait ouvrir les oreilles. quand je luy ay proposé telle chose, il a ouvert les oreilles. cela luy a fait ouvrir les oreilles.
On dit figur. Avoir l'oreille d'un Prince, d'un Ministre, &c. pour dire, Avoir un accez particulier & beaucoup de credit auprés de luy. Souffler aux oreilles de quelqu'un, pour dire, Luy suggerer secretement quelque chose de mauvais, ou à mauvaise intention. Qu'un Homme se prend, s'est laissé prendre par l'oreille, pour dire, qu'Il s'est laissé persuader, qu'il s'est laissé gagner par des loüanges, par des cajoleries, par des discours agreables. Et, qu'Une personne est tousjours penduë aux oreilles d'une autre, pour dire, qu'Elle l'obsede, & ne cesse point de luy parler & de luy suggerer tousjours quelque chose. Personne ne sçauroit approcher d'un tel, cet homme est tousjours pendu à ses oreilles. que veut-il faire de ces gens qui sont tousjours pendus à ses oreilles?
On dit proverb. Corner aux oreilles de quelqu'un, pour dire, Vouloir persuader quelqu'un à force de luy parler continuellement. Estourdir les oreilles, rompre les oreilles à quelqu'un, pour dire, Luy tenir des discours qui l'importunent & le fatiguent. On dit dans le mesme sens & bass. Lanterner les oreilles. Et on dit d'Une personne qui entend de travers ce qu'on luy dit, que Les oreilles luy cornent.
On dit fig. Eschauffer les oreilles à quelqu'un, pour dire, Le mettre en colere par quelque discours qui le fasche. Ne luy eschauffez pas les oreilles, il est dangereux. si vous luy eschauffez les oreilles vous vous en repentirez.
Oreille, Se prend quelquefois pour le dedans de l'oreille. Il avoit un abscez dans la teste qui luy a suppuré par l'oreille. un mal d'oreille. se curer les oreilles. Et on dit fig. & prov. d'Un homme qui a quelque affaire ou quelque interest qui l'inquiete, qu'Il a la puce à l'oreille.
Oreille, se prend aussi, Pour cette partie cartilagineuse qui est alentour du trou de l'oreille. Petite oreille. grandes oreilles. oreilles plates. oreilles rebordées. oreilles ourlées. oreilles rouges. tirer les oreilles à quelqu'un. on condamnoit les coupeurs de bourses à avoir les oreilles coupées. percer les oreilles. boucles d'oreilles. pendants d'oreilles. un cheval qui a les oreilles droites, les oreilles pendantes. qui dresse les oreilles. qui baisse les oreilles. c'est un courtaut, il n'a ny queuë ny oreilles.
On dit prov. Tenir le loup par les oreilles, pour dire, Ne sçavoir quel parti prendre, parce qu'il y a du peril de tous costez.
On dit fig. & prov. Froter les oreilles à quelqu'un, luy donner sur les oreilles, pour dire, Le battre.
On dit fig. & prov. qu'Un homme baisse l'oreille, va l'oreille baissée, l'oreille basse, pour dire, qu'Il a esté humilié, mortifié par quelque perte, par quelque mauvaise fortune. Et, qu'Il a les oreilles pendantes, pour dire, qu'Il est las & maté par quelque travail. Et, qu'Un chapeau baisse l'oreille, pour dire, que Les bords en sont pendants.
On dit fig. & prov. qu'Un homme se fait tirer l'oreille, pour dire, qu'Il a de la peine à se resoudre à quelque chose qu'on luy propose.
On dit prov. d'Une maison à vendre qu'Elle a le bouquet sur l'oreille. Et la mesme phrase se dit communement de toutes les choses qu'on veut vendre, ou dont on a envie de se deffaire.
Lorsque Les fleurs, les arbres fruitiers, les bleds &c. ont esté endommagez par la gelée, par les mauvais vents, on dit, qu'Ils ont eu sur l'oreille.
On dit prov. Se mettre, s'enfoncer, estre dans une affaire, dans une occupation jusqu'aux oreilles, par dessus les oreilles, pour dire, S'y engager, y estre bien avant, y estre extremement engagé. Si je le voyois en peine je m'y mettrois jusqu'aux oreilles. cet homme est dans les procez jusqu'aux oreilles, par dessus les oreilles.
On dit prov. & fig. Secoüer les oreilles, pour dire, Ne tenir compte de quelque chose, s'en mocquer. Quand on pense luy representer son devoir, il secouë les oreilles. Et, d'Un homme à qui il est arrivé quelque accident, quelque maladie, quelque affront, & qui témoigne ne s'en pas soucier, qu'Il ne fait qu'en secoüer les oreilles.
On dit prov. d'Un homme qui va s'exposer à un grand peril, qu'Il sera bienheureux s'il en rapporte ses oreilles, pour dire, S'il en revient sain & sauf. Et, Chien hargneux a tousjours les oreilles déchirées, pour dire, qu'Il arrive tousjours quelque fascheux accident aux gens querelleurs.
On dit quelquefois par plaisanterie, que Du vin est à une oreille, pour dire, que C'est de bon vin. Et qu'Il est à deux oreilles, pour dire, que C'est de mauvais vin.
Oreille se dit aussi fig. De plusieurs choses qui ont quelque ressemblance avec la figure de l'oreille. Les oreilles du coeur. l'oreille d'un soulier. escuelle à oreilles. une calote à oreilles. des abricots à oreille. Lorsque les feuillets d'un Livre sont repliez par le coin d'en haut ou d'en bas, on appelle cela Oreilles. marquez ce passage, faites-y une oreille. Ce livre est tout plein d'oreilles.
Oreille-d'Ours. Sorte de Fleur printanniere.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • oreille — [ ɔrɛj ] n. f. • 1080; lat. auricula I ♦ 1 ♦ L un des deux organes constituant l appareil auditif. ⇒fam. esgourde, portugaise. L oreille droite, gauche. Qui concerne l oreille. ⇒ auriculaire. Anat. L oreille externe (⇒ pavillon, conque) , l… …   Encyclopédie Universelle

  • oreille — Oreille, Auris, Auricula. Oreille de lievre, voyez Voile latine. Oreilles courtes, et serrées contre la teste, Aures applicatae. Oreilles coupées et rongnées, Mutilatae aures. Qui ont les oreilles coupées, Laceri. B. Oreilles ouvertes et grandes …   Thresor de la langue françoyse

  • oreillé — oreillé, ée (o rè llé, llée, ll mouillées) adj. 1°   Terme d histoire naturelle. Qui porte des appendices en forme d oreilles. 2°   Terme de blason. Il se dit des poissons et des coquilles dont les oreilles paraissent. HISTORIQUE    XVIe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • oreille — (o rè ll , ll mouillées, et non o rè ye) s. f. 1°   Appareil de l audition qui est divisé en trois parties. 2°   Organe de l ouïe, placé de chaque côté de la tête. 3°   L ouïe, le sens qui perçoit les sons. 4°   Appréciation des sons musicaux.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OREILLE — s. f. Organe de l ouïe, placé de chaque côté de la tête. Oreille droite. Oreille gauche. Les deux oreilles. Le tympan, le trou de l oreille. Se boucher les oreilles. Se mettre du coton dans les oreilles. Avoir mal aux oreilles. Les maux d oreille …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Oreille —  Pour l’article homonyme, voir Oreille (homonymie).   Pour les articles homophones, voir Oreye, Aureille et Aureil …   Wikipédia en Français

  • OREILLE — n. f. Organe de l’ouïe, placé de chaque côté de la tête. Oreille droite. Oreille gauche. Le tympan de l’oreille. Se boucher les oreilles. Avoir un bourdonnement, un tintement d’oreille. Les oreilles me cornent. En termes d’Anatomie, Oreille… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • oreille — nf., ouie : eureulye nm. (Notre Dame Be.), irolye (Table.290b), orlyo (Albanais.001c, Albertville.021b), orlyè (001b,021a, Annecy.003b.TER., Samoëns) || ORLYE nf. (001a,003a, Chapelle St Mau., Cordon.083, Gets, Thônes.004, Villards Thônes),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Oreille d'or — Dans le jargon militaire, une « oreille d or » est un officier marinier (sous officier) chargé d écouter les bruits provenant de l extérieur du bâtiment grâce au sonar et de les identifier. Ces bruits peuvent être d origine biologique,… …   Wikipédia en Français

  • oreille — kvapioji cimbžieda statusas T sritis vardynas apibrėžtis Notrelinių šeimos daržovinis, maistinis, prieskoninis, vaistinis augalas (Plectranthus amboinicus), paplitęs Afrikoje. Iš jo gaminami maisto priedai (kvėpikliai). atitikmenys: lot. Coleus… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.